Aucun commentaire:
News:
Encore des Bellahouel du coté de Tlemcen et Remchi, encore à voir de ce coté...
3 commentaires:
Autre site, sources d'informations : " Les affaires Indigènes " , l'accès est réglementé, mais au vu de l'énumération des documents , je ne pouvais pas m'empêcher de vous en parler.
Aucun commentaire:
Pour les " amateurs " et même les " pros " de l'histoire du Maghreb et particulièrement de l'Algérie, je vous conseil un site http://www.algerie-ancienne.com/ , livres et documents à télécharger , les sujets sont multiples, les informations sont nombreuses en autres sur les origines, déplacement des tribus, zaouiat, villes, douar etc...
Un délice pour les Généalogistes en l'occurrence, à lire sans modération en prenant la précaution de réfléchir sur :" Qui a écrit et dans quel contexte ?!!"
1 commentaire:
News:
Encore une autre forme d'écrire notre "nom", BLAHOUEL, donc encore une recherche à entreprendre de ce coté
Aucun commentaire:
News :
Je viens de découvrir une nouvelle maniére d'écrire le nom de famille de notre grande tribu, SI-BELAHOUEL, à chercher aussi de ce coté une relation familliale éventuelle.
Aucun commentaire:
J'ai découvert un forum intéressant sur la généalogie des familles Chorfa, je suis un peu jaloux, j'aurai souhaité un tel engouement pour notre famille, lisez le vous comprendrez et peut être cela vous incitera un peu .....
4 commentaires:
Voila!! Il est arrivé....
Dans la colonne de gauche vous trouverez une partie de l'arbre généalogique que la famille BELLAHOUEL possède, un véritable joyau familial: un parchemin de 3,20m de long, pas trés lisible par endroit, le temps l'a un peu abimé, mais nous comptons faire le nécéssaire pour le restaurer.
Aucun commentaire:
Bonjour,
C'est un véritable "copier-coller" des actes de naissances en ligne de l'état civil du registre dit "européen" , en le parcourant vous comprendrez que les erreurs, commises par les officiers de l'état civil, sont à l'origine des différentes variantes d'un même nom de famille.....A nous de faire le tri....Dans cette liste j'ai pu retrouver 3 oncles et 1 tante paternels....
Pour les candidats à la nationalité francaise, cette liste représente des citoyens nés ou morts francais, leur acte est enregistré au service central de l'état civil de Nantes et/ou aux archives nationales d'Aix en Provence....A vos marques et chercher!!!!!


Resultats des recherhes dans famille "HAOUEL"

1 AIN EL ARBA - 1889 - Naissance - RAHALEM BEN BEL HAOUEL - (1 vues)
2 MASCARA - 1882 - Décès - ABDELKADER BEL HAOUEL - (1 vues)
3 ORAN - 1856 - Décès - BEN EL HAOUEL - (1 vues)
4 ORAN - 1867 - Décès - AOUDA BENT BEL HAOUEL - (1 vues)
5 ORAN - 1877 - Décès - MOHAMED BEN BEL HAOUEL - (1 vues)
6 ORAN - 1878 - Décès - FATHMA BENT SI BEL HAOUEL - (1 vues)
7 SAINT CLOUD - 1888 - Naissance - BEL HAOUEL BEN BEN YEBKA - (1 vues)
8 SAINT DENIS DU SIG - 1863 - Naissance - HAMED BEN BEL HAOUEL - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille" AHOUEL"

1 ARCOLE - 1882 - Naissance - KOUCEM BEN BEL-AHOUEL - (2 vues)
2 ORAN - 1869 - Naissance - BEL AHOUEL BEN OMAR BEN MOHAMED - (1 vues)
3 ORAN - 1888 - Décès - AICHA BENT AHOUEL - (1 vues
4 ORAN - 1891 - Décès - BEL AHOUEL BEN KADDOUR - (1 vues)
5 SAINT DENIS DU SIG - 1874 - Naissance - KEIRA BENT BEL AHOUEL - (1 vues)
6 SAINT DENIS DU SIG - 1890 - Naissance - BEL AHOUEL BEN EL BACHIR - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "AOUEL"

1 ARCOLE - 1886 - Naissance - BEL AOUEL BEL AOUEL - (1 vues)
2 ARCOLE - 1889 - Naissance - SACHINA BENT BEL AOUEL - (1 vues)
3 ARZEW - 1866 - Naissance - MOHAMED BEN BEL AOUEL - (1 vues)
4 CHEBLI - 1866 - Naissance - AOUEL REMY - (1 vues)
5 EL ANCOR - 1879 - Décès - BEL AOUEL BEN ZIDAN - (1 vues)
6 MASCARA - 1864 - Décès - MOHAMMED BEL AOUEL - (1 vues)
7 MASCARA - 1874 - Décès - BEL AOUEL BEN ABDHERRHAMAN - (1 vues)
8 MASCARA - 1881 - Décès - BEL AOUEL BEL ARBI - (1 vues)
9 MUSTAPHA - 1885 - Décès - BEL AOUEL BEN CHADLI - (1 vues)
10 ORAN - 1851 - Décès - ALI BEN MOHAMMED BEL AOUEL - (1 vues)
11 ORAN - 1852 - Naissance - EL HABIB BEN BEL AOUEL - (1 vues)
12 ORAN - 1871 - Décès - BEL AOUEL OULD AHMED - (1 vues)
13 ORAN - 1871 - Décès - KHEIRA BENT BEL AOUEL - (1 vues)
14 ORAN - 1877 - Décès - ABDELKADER OULD MOHAMED BEN AOUEL - (1 vues)
15 ORAN - 1877 - Décès - BEN AOUDA BEL AOUEL - (1 vues)
16 ORAN - 1881 - Décès - BEL AOUEL OULD ABIED - (1 vues)
17 ORAN - 1882 - Décès - AHMED BEN MOHAMMED BEL AOUEL - (1 vues)
18 SAINT DENIS DU SIG - 1863 - Naissance - KHEIRA BENT BEL AOUEL - (1 vues)
19 SAINT DENIS DU SIG - 1865 - Naissance - ALI BEN BEL AOUEL BEN ABBOU - (1 vues)
20 SAINT DENIS DU SIG - 1866 - Naissance - BEL AOUEL BEN ALI - (1 vues)
21 SAINT DENIS DU SIG - 1867 - Naissance - MOHAMED BEN BEL AOUEL - (1 vues)
22 SAINT DENIS DU SIG - 1884 - Naissance - MOHAMED BEN BEL AOUEL - (1 vues)
23 SAINT DENIS DU SIG - 1887 - Naissance - BADRA BENT BEL AOUEL - (1 vues)
24 SIDI BEL ABBES - 1870 - Naissance - LABIB BEN MOHAMED BEL AOUEL - (1 vues)
25 SIDI BEL ABBES - 1875 - Naissance - AOUEL MILOUD - (1 vues)
26 SIDI BEL ABBES - 1879 - Naissance - ABDELKADER BEN MOHAMED BEL AOUEL - (1 vues)
27 SIDI BEL ABBES - 1884 - Décès - BEL AOUEL SETRA - (1 vues)
28 SOURK EL MITOU - 1875 - Décès - KHEIRA BENT BEL AOUEL BEN CHEMOUMA - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "LAOUEL"

1 MASCARA - 1866 - Décès - MEHAMED BEN LAOUEL - (1 vues)
2 MEDEA - 1858 - Naissance - KHEDIDJA BENT MOHAMED BEN LAOUEL EL RELAI - (1 vues)
3 ORAN - 1881 - Décès - BEN LAOUEL BEN MOHAMED - (1 vues)
4 ORAN - 1882 - Décès - ABDELKADER BEN LAOUEL - (1 vues)
5 ORAN - 1892 - Décès - BEL LAOUEL OULD EL MILOUD - (1 vues)
6 SAINTE BARBE DU TLELAT - 1863 - Naissance - EDDA BEN BEL LAOUEL - (1 vues)
7 SIDI BEL ABBES - 1868 - Naissance - MILOUD BEN LAOUEL - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "LAHOUEL"

1 AFFREVILLE - 1901 - Mariage - LAHOUEL DJILALI - BELAICHE MEBARKA - (1 vues)
2 ALGER - 1885 - Décès - MOHAMMED BEN LAHOUEL - (1 vues)
3 LEGRAND - 1896 - Naissance - SACHINA BENT LAHOUEL - (1 vues)
4 MASCARA - 1876 - Décès - MOUFFOK OULD BEL LAHOUEL - (1 vues)
5 ORAN - 1856 - Naissance - FATHMA BENT MOHAMMED BEN LAHOUEL - (1 vues)
6 ORAN - 1857 - Naissance - BEL LAHOUEL BEN ABDELKADER BEN FRIHA - (1 vues)
7 ORAN - 1857 - Décès - MOHAMMED BEL LAHOUEL - (1 vues)
8 ORAN - 1858 - Naissance - FATHMA BENT MUSTAPHA BEN LAHOUEL - (1 vues)
9 ORAN - 1866 - Naissance - EL HABIB BEN BEL LAHOUEL - (1 vues)
10 ORAN - 1867 - Décès - BADRA BENT MUSTAPHA BEN LAHOUEL - (1 vues)
11 ORAN - 1867 - Décès - BEL LAHOUEL BEN OUIS - (1 vues)
12 ORAN - 1867 - Décès - KADA OULD BEL LAHOUEL - (1 vues)
13 ORAN - 1867 - Décès - KHEIRA BENT LAHOUEL - (1 vues)
14 ORAN - 1867 - Décès - ZOHRA BENT LAHOUEL - (1 vues)
15 ORAN - 1869 - Naissance - EL HABIB BEN MOHAMMED LAHOUEL - (1 vues)
16 ORAN - 1870 - Naissance - BEL OUFA BEN AHMET BEL LAHOUEL - (1 vues)
17 ORAN - 1877 - Décès - MOHAMED BEN LAHOUEL - (1 vues)
18 ORAN - 1878 - Naissance - BEL LAHOUEL BEN BOU DJELLAL - (1 vues)
19 ORAN - 1878 - Naissance - FATHIMA BENT BEL LAHOUEL - (1 vues)
20 ORAN - 1881 - Naissance - BEL LAHOUEL AICHA - (1 vues)
21 ORAN - 1881 - Décès - KADRA BENT BEN LAHOUEL - (1 vues)
22 ORAN - 1884 - Naissance - ABDELKADER BEN SI BEN LAHOUEL - (1 vues)
23 ORAN - 1884 - Décès - KHEIRA BENT BEL LAHOUEL - (1 vues)
24 ORAN - 1884 - Décès - KHEIRA BENT LAHOUEL - (1 vues)
25 ORAN - 1885 - Naissance - AOUALI BEN BACHIR OULD BEN LAHOUEL - (1 vues)
26 ORAN - 1886 - Naissance - BEL LAHOUEL BEN BOU DJELLAL - (1 vues)
27 ORAN - 1887 - Naissance - BEL LAHOUEL BEN ABD EL KADER - (1 vues)
28 ORAN - 1888 - Naissance - FATHMA ALFIA BENT BEL LAHOUEL - (2 vues)
29 ORAN - 1888 - Décès - MOHAMED BEN LAHOUEL - (1 vues)
30 ORAN - 1889 - Décès - EMBARKA BENT BEN LAHOUEL - (1 vues)
31 ORAN - 1890 - Décès - BEL LAHOUEL BEN ABDERRAHMAN - (1 vues)
32 ORAN - 1893 - Décès - BEL LAHOUEL OULD ABOU - (1 vues)
33 ORAN - 1895 - Décès - BEN LAHOUEL OULD CHEREF - (1 vues)
34 ORAN - 1895 - Décès - KHEIRA BENT BEL LAHOUEL - (1 vues)
35 ORAN - 1901 - Décès - IBRIR BEN LAHOUEL - (1 vues)
36 ORAN - 1901 - Décès - LAHOUEL BEN BRAHIM - (1 vues)
37 PHILIPPEVILLE - 1903 - Décès - LAHOUEL NEMRA - (1 vues)
38 PHILIPPEVILLE - 1904 - Décès - LAHOUEL MOHAMMED - (1 vues)
39 SAINT CLOUD - 1893 - Mariage - MOHAMED BEN YEBKA - ROKIA BENT EL LAHOUEL - (1 vues)
40 SAINT DENIS DU SIG - 1862 - Naissance - FATMA BENT BEL LAHOUEL - (1 vues)
41 SAINT DENIS DU SIG - 1882 - Décès - LAKDAR OULD BEN LAHOUEL - (1 vues)
42 SAINT DENIS DU SIG - 1883 - Décès - ALIMA BENT BEL LAHOUEL - (1 vues)
43 SAINT DENIS DU SIG - 1883 - Naissance - ALIMA BENT BEL LAHOUEL - (1 vues)
44 SAINT DENIS DU SIG - 1893 - Décès - MOHAMED OULD ABDELKADER BEL LAHOUEL - (1 vues)
45 SAINT DENIS DU SIG - 1896 - Naissance - LAHOUEL MOHAMMED - (1 vues)
46 SAINT DENIS DU SIG - 1898 - Décès - LAHOUEL AOUDA - (1 vues)
47 SAINT DENIS DU SIG - 1900 - Décès - LAHOUEL MOHAMMED - (1 vues)
48 SAINT DENIS DU SIG - 1900 - Mariage - LAHOUEL MOSTEFA - LAHOUEL CHERIFA - (1 vues)
49 SAINTE BARBE DU TLELAT - 1895 - Mariage - LAHOUEL TAHAR OULD EL MISSOUM - CHERIF FATMA - (1 vues)
50 SAINTE BARBE DU TLELAT - 1895 - Mariage - SAD CHEMLOUL MILOUD - LAHOUEL MAMA - (2 vues)
51 SAINT MAUR - 1895 - Mariage - OUARECH-BAKRETI MOHAMMED - LAHOUEL FAFA - (2 vues)
52 SIDI BEL ABBES - 1876 - Naissance - CADDOUR BEN LAHOUEL - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille " BELAHOUEL"

1 MASCARA - 1879 - Décès - MOHAMED OULD BELAHOUEL - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "BELAOUEL"

1 ORAN - 1880 - Décès - BELAOUEL BEN BOU DJELAL - (1 vues)
2 ORAN - 1901 - Décès - BELAOUEL BOUDINAR - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "BELLAHOUEL"

1 ALGER - 1894 - Naissance - BELLAHOUEL AHMED, ZERROUK - (1 vues)
2 ALGER - 1896 - Naissance - BELLAHOUEL MOHAMMED - (1 vues)
3 ARZEW - 1891 - Décès - BELLAHOUEL OULD KACEM - (1 vues)
4 ORAN - 1895 - Décès - BELLAHOUEL BEN MOHAMMED - (1 vues)
5 SAINT EUGENE - 1901 - Naissance - BELLAHOUEL TAMANI - (1 vues)
6 SAINT EUGENE - 1903 - Naissance - BELLAHOUEL KHELLIL - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "BELLAOUEL"

1 MOSTAGANEM - 1853 - Naissance - BELLAOUEL HAMED - (1 vues)
2 PHILIPPEVILLE - 1893 - Décès - BELLAOUEL MOHAMMED - (1 vues)

Resultats des recherhes dans famille "BENLAHOUEL"

1 SIDI BEL ABBES - 1892 - Naissance - BENLAHOUEL BEN MEBAREK - (1 vues)
Aucun commentaire:
EL ÂARCH ET LES GUERRES……

Au détour de mes pérégrinations et recherches sur le web, un site « Mémoires des Hommes », du Ministère de la Défense Français, énumère les « mort pour la France » pour les différentes guerres (14/18 – 39/45 – Indochine – 54/62)
Comme beaucoup de pays lors de la première et seconde guerre mondiale, l’Algérie a payé un lourd tribu en vies humaines, les familles Bellahouel, Belahouel et Lahouel ont elles aussi « payées » :

- BELAHOUEL Bachir Ould Ali (né le 1894)

- BELAHOUEL Bendehiba Ould Mokhtar (né le 1894)

- BELLAHOUEL Habib Ould Bellahouel (né le 1887)

- LAHOUEL Ali Ben Saïd (né le 1893 )

- LAHOUEL Khellaf Ben Khellaf (né le 1888 )

- LAHOUEL Makhlouf Ben Hocine (né le 1888)

- LAHOUEL Ben Ahmed Brahim (né le 1897)


Il semble que ce site a oublié un héros « mort pour la patrie » pourtant inscrit sur le monument aux morts de l’ex Perrégaux, actuellement Mohammedia :
- BELLAHOUEL Boualem conducteur de train décédé le 14/10/1918 à l’hôpital de Florino

Il existe un héros décoré de la légion d’honneur :
- BELLAHOUEL M.

Les prisonniers de guerre font eux aussi partis de ce lourd tribu :
- BELAHOUEL Ben Atmane (Liste officielle n°47 de prisonniers français)
- BELAHOUEL Amar (Liste officielle n°57 de prisonniers français)

Pour la guerre d’Indochine on peut retrouver aussi :
- BELLAHOUEL Mohamed (né le 11/09/1926)
- LAHOUEL Miloud (né le 03/03/1927)
- LAHOUEL Salah (né en 1915)

Nota : La liste n'est sûrement pas exhaustive.

Pour la période 1954/1962 guerre d’Indépendance de l’Algérie, il n’ait fait aucune mention d’un Bellahouel, Belahouel ou Lahouel….mort pour la France

Remarque importante : étant moi-même un Bellahouel je sais qu’il existe dans nos familles des héros de la guerre d’indépendance pour l’Algérie, mais en aucun cas je pourrais être exhaustif et équitable avec les Belahouel ou les Lahouel, je ne connais aucun site web qui liste nos Chouhadas…Dommage !!!

2 commentaires:
Coucou ! ! !
En plus d'une communauté de Bellahouel à Alger, Mostaganem, Bizerte (leur origine étant de Mostaganem) et Berrouaghia, nous retrouvons des Bellahouel à Mascara, Saida et Mcirda (prés de Maghnia).
Nous faisons abstraction des personnes portant le prénom "Bellahouel" en référence à la zaouia Bellahouel
Aucun commentaire:
Nous avons receptionne quelques messages et commentaires, mais cela est trop peu, donc n'hesitez pas a faire le pas, OSEZ
Aucun commentaire:
Bonjour,
Juste un petit rappel qui vous aidera dans vos recherches.
Beaucoup de noms d" Afrique du Nord ont prefixe, par exemple:
  • BOU : est un diminutif de ABOU, mot arabe signifiant "Pere de ..."
  • BEN : mot arabe ou plutot semitique signifiant "Fils de ..."
  • BEL : mot n'ayant aucune signification, est probablement une forme de "Ben"
  • OULD : mot d'origine berbere signifiant "Fils de ..."
Aucun commentaire:
Trouvé sur un forum: l'auteur Ahmed connait sans nul doute son sujet , on y trouve de sérieux renseignements, voici ses informations tel quel:
Difficile d’être exhaustif sur les familles chorfas, d’autant que l’authenticité du titre est parfois incertaine. Mais quelques définitions permettraient de clarifier cet embrouillaminigénéalogique.Ahl Al bayt. Avant les omeyyades, on appelait "Ahl Al Bayt" tout descendant de la grande famille du prophète, dont son oncle Abbas ou encore la fille d’Ali, Zaynab (sœur de Hassan et Housseïn). La version des chiites, dits zaïdites, ayant prévalu, seuls les descendants des jumeaux mâles, Hassan et Housseïn, ont eu droit de cité. Idris Ier était justement un zaïdite. Résultat, son interprétation restrictive l’a remporté au Maroc.Housseïnides. Les descendants de Housseïn, le martyr de Karbala, sont plutôt rares au Maroc. Il s’agit à la base des Sqalli (venus de Sicile), Tahiri et M’seffer, initialement installés à Sebta puis à Fès mais aussi à Tadla.Hassanides. Les descendants de Hassan, le fils conciliant qui avait abandonné le pouvoir aux Omeyyades, moyennant une pension confortable, sont les plus nombreux. Il s’agit de trois sous branches (Qadiri, Idrissi et Alaoui) qui ont donné lieu plus tard à plusieurs familles, identifiées soit par des noms à part, des noms doubles ou des patronymes.Qadiriyyin. Venus de Bagdad, les descendants de Moulay Abdelkader Jilani se sont installés initialement à Oujda. L’Emir algérien Abdelkader en fait partie. Aujourd’hui, la tariqa Boutchichiyya leur donne une aura surdimensionnée.Idrissiyyin. Ils ont essaimé, depuis leur capitale (Fès), dans tout le territoire. À la base de cette diaspora interne, les fils de Idriss II qui ont partagé le territoire entre eux : El Kacem (Tanger, Sebta), Omar (Le Rif ou pays des ghomara), Daoud (Taza, Miknassa, Basse Moulouya et Est du Royaume), Abdallah (le Souss, Aghmat, N’fis), Yahia (Asilah et Larache), Aissa (Salé, Azemmour, Tamesna), Hamza (Oualili et région). Les familles chorfa les plus réputées descendants de la première dynastie, sont les Jouti, Amrani, Alami, Ouazzani, Kettani, Debagh etc. Pourchassés depuis le 11ème siècle par Moussa Bnou Abi Al Afia, les Idrissides ont longtemps caché leur identité, ce qui créera plus tard beaucoup de confusion entre vrais et faux idrissides.Alaouiyyin. Basés à l’origine à Sijelmassa, on en compterait actuellement, dynastie régnante oblige, quelque 1.500.000. Mis à part les chorfa du sérail, il est difficile de les identifier par leur lieu d’origine (Tafilalet) ni de les reconnaître par leur nom. D’ailleurs les Filala en sont une branche distincte. Plusieurs portent, en guise d’identité, un patronyme (Mohammedi, Belghiti, Ismaïli, Abdellaoui, Soulaïmani, etc). Qui est charif et qui ne l’est pas ? Difficile à savoir. Les Alaouites sont juge et partie, dans l’histoire.
Aucun commentaire:
Bonjour,
Ceci est un article rencontré sur le web qui n'engage que son auteur, cependant cela merite réflexion
<< Zaouïa ou loge maçonnique ?
Mais finalement, quelle meilleure manière a-t-on en Algérie pour cacher aux yeux indiscrets l'existence d'une loge maçonnique ? Effectivement les va-et-vient, les tenues (nom donné aux réunions chez les maçons) les convents (les assemblées générales), les initiations et les travaux multiples et variés d'une loge pourraient laisser supposer l'existence de pratiques clandestines. A moins de transformer la loge en mouhafada du FLN, la meilleure façon de la camoufler reste la zaouïa. Si on pratique des rites ou des rituels, cela n'offusque personne et ne devrait pas semer le doute. D'autant que les adeptes d'une zaouïa comme il y en a beaucoup en Algérie peuvent venir de partout et se réunir de manière régulière. A ce propos, on parle d'une zaouïa à Mostaganem dont les adeptes sont parfois des universitaires ou des hommes d'affaires. Des gens qui ne viennent pas pour invoquer le saint patron de la zaouïa mais pour des réunions. Le cheikh de cette zaouïa, qu'on s'attendrait à voir habillé d'une gandoura et portant turban, porte un costume-cravate, a une vie sociale tout à fait normale et vaque à ses affaires.
Une autre zaouïa de Mostaganem se retrouve dans le parcours de René Guénon, personnage fantasque et célèbre pour les passionnés d'ésotérisme ; il est considéré comme le fondateur de l'école traditionaliste en franc-maçonnerie ou encore du " guénonisme". Sa quête de la "parole perdue" le mènera vers la franc-maçonnerie puis vers l'église gnostique avant de se convertir à l'islam en 1910 sous l'influence d'un peintre présenté tantôt comme suédois, tantôt comme français, qui s'appellerait Yvan ou Gustave Anguéli, devenu Abdoulhadi.
René Guenon devient alors Abdelwahid Yahia, avant de recevoir la baraka en Egypte d'un cheikh de la tariqa chadlya, Addel-Rahmân Elish el-Kebir. Guenon fera un tour par l'Algérie en 1917 en tant qu'enseignant et séjournera près d'une année à Sétif.
Dans les années trente, on verra se former autour de Guénon tout un groupe d'Européens : Schuon, Titus Burckhardt, Martin Lings, Michel Valsan, qui ne verront de salut que dans la voie ésotérique musulmane. Son influence est telle qu'une loge sera créée avec son accord en France en 1947 puis une seconde sera créée en Suisse sous son nom. En fait, trois courants principaux de disciples ont été esquissés à la mort de René Guénon en Europe : ceux de Frithjof Schuon, de Michel Valsan et de Roger Maridort.
Mais on signale aussi le rôle du cheikh Alawî de Mostaganem (en Algérie) que Schuon rencontrera en 1932. Alors que nous sommes à la quatrième génération des disciples de Guénon, la majorité s'est convertie à l'islam. Non pas à l'islam traditionaliste ou encore aux préceptes salafistes, mais ont rejoint cet islam ésotérique, d'un ordre quasiment "intellectuel" dont le représentant le plus symbolique reste Ibn El-Arabi. Pour Abdelouahid Yahia, des guildes de maçons opératifs existaient dans le monde musulman. "Ces maçons orientaux utilisaient même des marques similaires à celles de leurs collègues occidentaux du Moyen Age, et qui étaient appelées en arabe khatt el-bannaïn, c'est-à-dire 'écriture des bâtisseurs'." Mais tout cela appartient à un passé déjà assez lointain. Par ailleurs, dans les turuq islamiques ou confréries ésotériques (qui sont également "opératives" en fait, mais évidement dans un autre sens plus profond que le sens purement "professionnel"), certains éléments ont été conservés qui ressemblent étrangement au "compagnonnage" occidental, par exemple le port du ruban ou du bâton qui a exactement la même forme. En ce qui concerne le symbolisme de ces bâtons, il y aurait beaucoup à dire en rapport avec les sciences secrètes qui sont spécialement attribuées à Seyidnâ Suleymân>>
Vos commentaires sont les bienvenus
2 commentaires:
Salam ouâalikoum,
Ce blog n'est pas destiné en particulier à la vie de Al Amir Abdelkader, mais comme beaucoup de chorfa son arbre généalogique est intérréssant à connaitre d'une part et d'autre part il y a des "similitudes " avec le parchemin que je détiens et qui serai celui de la famille BELLAHOUEL...que je publierai surement un jour sur ce blog ! !

Abd el-Kader Ibn Muhyi-Din El Hassani , né en 1808 à la Guetna de l’oued al-Hammam, à l’Ouest de Mascara ( Algérie).Il appartenait à une famille d’origine chérifienne qui dirigeait une zawaya des kadiriyya.
(.................)
Généalogie de l’Emir Abdelkader

Abdel Kader ibn Muhyidin, ibn Mostafa,(qui s’est installé définitivement dans la plaine d’Ighriss) ibn Muhammad, ibn El Mokhtar,ibn abdel Qadi, ibn Ahmed, ibn Muhammad, ibn Abdel-Kaoui, ibn Ali, ibn Ahmed, ibn Khaled, ibn Yussef, ibn Ahmed, ibn Bachar, ibn Muhammed, ibn Massoud, ibn Taous, ibn Yacoub, ibn Abdelkaoui, ibn Ahmed, ibn Muhammad, ibn Idriss II , ibn Idriss I, ibn Abdallah El Kamel, ibn Hassan El Muthana, ibn Hassan Essabt, ibn Fatima Zahra bint Rassul Allah (SAWS)
(................)
Conclusion
Ce travail reste incomplet vu la nombreuse descendance du prophète, mais il nous semble qu’il a pour mérite de donner un aperçu sur la répartition géographique des « Chorfas » Hassanien dans le Maghreb Arabe.
L’arrivée d’Idris premier à Wallilah ( Zerhoun) a eu surtout des conséquences positives et des suites heureuses quant à la répartition de la descendance du Prophète (SAWS)
Grâce à ce transfert de la descendance chérifienne d’Orient vers l’occident, l’expansion de l’Islam a pu se réaliser d’une manière certaine aussi bien en Afrique qu’en Europe et maintenant nous assistons à son expansion dans les pays Anglo-saxons . En ce troisième millénaire, la postérité de notre Prophète Muhammad reste très active à travers le monde.....
Un clic sur le titre et vous découvrirez encore plus....
A bientôt
1 commentaire:
Coucou ! ! !
Deux exraits d'articles parus dans deux sites web différent, cela nous oriente un peu...peut être?
L’apport des Zaouias
Ecoles par excellence du Coran, des sciences religieuses et d’initiation au tassawùf, les zaouïas algériennes ont dû au cours de la longue histoire de notre pays s’impliquer dans la défense et l’expansion de l’Islam, ainsi que dans le combat pour la libération et l’indépendance de l’Algérie.
Retraçons aussi brièvement que possible l’histoire de quelques-unes de ces zaouïas qui se sont illustrées remarquablement dans cette triple et noble tâche. De la fin du XIVe siècle au début du XVe une célèbre confrérie fit son apparition en Algérie : c’est celle de la Kadiriya. C’est Sidi Mahieddine Abou Mohammed Abdelkader El Ghilani (1079-1166) qui donna naissance à la confrérie Kadriya qui porte son nom. Les Kadriyines se fixèrent à Mascara et à Tlemcen vers 1466 après la reconquête de l’Espagne par les chrétiens. L’ordre des Kadriya donna naissance à la zaouïa de Sidi Mahieddine, le père de l’Emir Abdelkader, à celle de cheikh d’Oued El Kheir dans la wilaya de Mostaganem et à plusieurs autres zaouïas implantées dans différents lieux de notre pays, dont notamment celle des Aïssaoua qui fut fondée par Sidi Mohamed Ben Aïssa né en 1523 à Meknès ainsi que celle dite Essanousiya du cheikh Bentekkouk.

Histoire de Mostaganem
El Qadirya : La zaouïa de Bellahouel de Oued El-Kheir, près de Mostaganem, héritière de la zaouïa de Chellafa créée en 1784 par Cheikh Sidi Gacem et développée par son petit-fils Bellahouel Abdelkader dont la tendance était proche des oulémas réformistes. Une rivalité a toujours existé entre les Qadirya et leurs voisins Snoucya de Cheikh Bentekkouk

Voila de quoi lire et CHERCHER
A bientôt.
Aucun commentaire:
Salut,
Encore des news, sur l'annuaire téléphonique de Tunisie, dans la partie Bizerte, je retrouve beaucoup de Bellahouel, encore un coté à explorer ...
Nota: lu sur Wikipédia "Les Bizertins sont les descendants d'immigrés berbères d'Algérie, fuyant les années de sécheresse de la fin du XIXe siècle, de musulmans d'Andalousie.....etc...."

A bientôt...
1 commentaire:
Salem Ouâalikoum,
J'ai découvert un nouvel indice, des Bellahouel à
Berrouaghia nés en 1870,1889,1890 une région où je ne pensais pas les trouver...A rechercher de ce côté
Aucun commentaire:
Coucou ! ! !
Me voila de retour, simplement un peu déçu, il n’ y a pas de visiteur intéressé, mais je ne suis pas découragé je continue à chercher.
Une information à vous communiquer : ma famille détient un parchemin qui semblerait être notre arbre généalogique, véritable parchemin de 3,20 mètres de long authentifié par des cachets d’époque où figure une suite de noms, de lieux, et petites anecdotes, nous remontons jusqu’à notre Prophète Sidna Mohamed (Sala Allah âali oua salem) à travers sa descendance directe Sidna Ali (Karama Allah ouajhou) Lalla Fatima Zohra (Radia Allah âanha), Hussein et Hassan (Radia Allah âanhoum) nous trouvons aussi
Idriss I, Idriss II, AbdelKader El Djilani, ce qui prouverait que nous sommes d’une origine Charifa…le hic …nous ne retrouvons pas sur ce parchemin notre nom Bellahouel…Soit l’arbre généalogique n’est pas complété ou alors il ne nous appartient pas, le dernier nom inscrit est BOUZIANE.
A vos marques, cherchez ! et à bientôt
1 commentaire:
Bonjour Mustapha-Adlane,
Encore bienvenue sur le blog, je suis interréssé par la généalogie des Bellahouel ou Belahouel (en arabe cela s'écrit de la même maniére) donc tout ce que vous pouvez apporter de nouveau et de positif a mes recherches est à prendre.
Personnellement je suis issu de la famille Bellahouel d'Alger (depuis au moins 1872), une partie de cette famille vit a Alger et une autre en France, je garde le contact avec plus au moins toute les personnes la composant, je commence à entrer en contact avec les "Bellahouel" de l'ouest de l'Algerie, mais les "Bellahouel" sont aussi à Bizerte en Tunisie.
Je n'ai aucune stratégie pour avancer dans la recherche des origines de notre famille, pour l'instant je collecte les informations....Aprés je verrai comment procéder et comment que l'on peut s'organiser, j'attends de tous les participants des propositions, le dénominateur commun, j'espére, sera pour l'instant ce BLOG.
Merçi par avance de ce premier pas
Amicalement
Aucun commentaire:

"Silence radio", personne ne répond....
Je posséde des informations sur la zaouia Belahouel de Oued-el-Kheir ( prés de Mostaganem -Algérie-) mais pas de la zaouia Bel Lahouel dans la province de Safi (Maroc)
De votre part un peu de participation, c'est magnifique ! !....Merçi

1 commentaire:
Bonjour et bienvenue,
Je ne sais pas ce que donnera ce blog, mais j'espere atteindre mon objectif: La généalogie est un de mes passe temps.
Je suis a la recherche de tout ce qui concerne la famille BELLAHOUEL (d'Algérie, du Maroc, de Tunisie ou d'ailleurs...) sachant que l'ortographe en lettres latines est "discutable", donc que cela s'écrive: Belahouel , Bel Lahouel , Belaouel , Bellaouel, Benlahouel ou encore Belawel, Bellawel etc... Dans sa langue d'origine, l'arabe, il n'existe qu'une seule maniére d'écrire notre nom de famille jusqu'a preuve du contraire.
Merci par avance de votre collaboration.....A bientot sur ce blog